Résidence d’artiste

Claude BENOIT à la GUILLAUME est en résidence d’artiste à Vérines, 42440 Noirétable.  (Avec vue sur le Mont Blanc!  🙂 )  Son travail, entre autres, est d’arpenter, détailler et s’approprier la mine d’art brut que Marie, ancienne occupante des lieux a laissée en partant.

Des carnets, noircis de pattes de mouche, relatant 14 années de sa rude vie.
Des habits, cent fois rapetassés, réparés, économisés.
Son tablier, bleu, maintes fois reprisé. Lui aussi.

« Je mets en lumière ces témoins/indicateurs de cette vie austère. Soit en les contrastant avec des poses jeunes et espiègles, soit au contraire en les combinant avec les traces de vie de la peau, les rapetassages de la peau…  » 

« Rapetassage » est naturellement né de ces recherches. 

Vos travaux Trampoline et Rapetassage ne portent aucune accroche temporelle. Vous ne souhaitez pas photographier « l’époque » ? Pourquoi ?

C’est vrai. Peu de choses donnent des indications d’époque.

Et pourtant, les objets de ces travaux sont directement liés à l’époque. Faire du nu franc et carré alors que nous assistons au retour d’une certaine pudibonderie.  Mettre en lumière les rapetassages d’habits éculés maintes fois réparés alors que nous sommes dans l’époque du « on jette, on rachète ».
Y aurait-il un message ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *